Sonaca Aircraft dévoile son nouveau site d’assemblage

Sonaca Aircraft a dévoilé ses nouvelles installations situées à l’aérodrome de Namur. L’infrastructure comprend un hall d’assemblage d’une superficie de 2000 mÇ, des bureaux ainsi qu’un show-room. Les deux pistes parallèles de l’aérodrome favorisent les mouvements et permettent de tester et de faire décoller les avions toute l’année.

 

Le démarrage de l’activité sur le site de Namur a marqué un tournant décisif dans la production et les livraisons du Sonaca 200. « Grâce à cette nouvelle infrastructure, nous pouvons assembler simultanément huit avions et produire une soixantaine d’appareils par an voire monter jusqu’à 80 avions par an en cas de pics d’activité » déclare Harold van der Straten, CEO de Sonaca Aircraft.

En ce qui concerne les ventes de l’appareil, celles-ci s’élèvent aujourd’hui à plus de 60 appareils. « Le carnet de commandes actuel sécurise la production de ces douze prochains mois »spécifie Pierre Van Wetter, Chief Commercial Officer de Sonaca Aircraft. Résolument tournée vers l’international, Sonaca Aircraft a gagné la confiance de clients en Europe et au-delà. « La majorité de nos clients se situent à l’international (Allemagne, Estonie, France, Grande-Bretagne, Turquie…). Il s’agit principalement d’écoles de pilotage et d’aéroclubs à la recherche d’avions biplaces performants et fiables pour compléter voire remplacer une flotte d’avions vieillissants » précise Pierre Van Wetter.

Sonaca Aircraft a toujours mis un point d’honneur à partir des besoins du marché. Dans cette même logique, le constructeur a développé des solutions de renting et de leasing afin d’offrir un service plutôt qu’un produit. « Dès le départ, les clients ont manifesté un intérêt pour ce type de solutions. Elles évitent aux écoles et aux aéroclubs de devoir financer l’achat de l’avion et de gérer la revente. La location permet également d’adapter au mieux la capacité à la demande et par là-même de faire face à certains pics d’activité sans devoir investir dans de nouveaux appareils » détaille Harold van der Straten. Le constructeur envisage aussi le développement d’une version IFR (Instrument Flight Rules) et une version utilitaire « Upset Prevention and Recovery Training » (UPRT).

Secteurs
aero

Actualités du secteur

Nolisys noue de nouveaux partenariats avec Airbus et Safran

Les derniers mois ont permis à Nolisys de confirmer sa position d’expert en dynamique structurale dans le secteur aéronautique. Offrant une(...)
aero

Coexpair invité au pays du whisky

Coexpair a été invité le 28 février chez Spirit Aerosystem Prestwick pour l’inauguration de la nouvelle usine RTM où sont fabriqués les aérofreins des(...)
aero

Ne dites plus Précimétal Holding, mais Castingpar

Après l’acquisition en septembre 2019 de la fonderie de titane Settas à Charleroi (Belgique), Précimétal Holding se mue en société opérationnelle,(...)
aero
space
drone
aero
ingen