Amos actif dans Altius et DKIST

Altius (Atmospheric Limb Tracker for Investigation of the Upcoming Stratosphere) est une mission spatiale initiée par l'Institut Royal belge d'Aéronomie spatiale (BIRA-IASB) et largement financée par Belspo, l'Office fédéral de la politique scientifique belge. 

Son objectif principal est la surveillance à haute résolution verticale de la distribution 3D et de l'évolution de l'ozone stratosphérique en soutien de services opérationnels et pour le suivi des tendances à long terme. Amos participe à ce projet... 

Altius (Atmospheric Limb Tracker for Investigation of the Upcoming Stratosphere) est une mission spatiale initiée par l'Institut Royal belge d'Aéronomie spatiale (BIRA-IASB) et largement financée par Belspo, l'Office fédéral de la politique scientifique belge. Son objectif principal est la surveillance à haute résolution verticale de la distribution 3D et de l'évolution de l'ozone stratosphérique en soutien de services opérationnels et pour le suivi des tendances à long terme. Son objectif secondaire est de mesurer les aérosols et les gaz à effet de serre. Ces mesures sont essentielles pour les modèles atmosphériques qui calculent les conséquences de l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre ou des impacts des décisions politiques pour protéger notre environnement global. 

Au cœur de l'instrument Altius, qui sera conçu et développé par OIP, se trouvent trois imageurs spectraux destinés à observer l'atmosphère terrestre dans différentes longueurs d’ondes. Amos a été mandaté par OIP pour la fabrication et les tests des modules optiques des trois imageurs. Ces modules sont chargés de diriger et de façonner la lumière entrante en un faisceau ayant les propriétés adéquates pour les détecteurs des instruments. Chaque module optique est composé de plusieurs miroirs positionnés avec une grande précision dans une structure légère dédiée. 

Philippe Gilson, CEO d'Amos, a déclaré : « Ce contrat illustre la force du secteur spatial belge et la capacité de notre industrie nationale à exécuter des projets d'observation de la Terre de bout en bout. QINETIQ Space sera le maître d’oeuvre de la mission Altius ; OIP, un client récurrent d'Amos, sera le maître d’oeuvre de l'instrument ; et Amos fabriquera et testera des dizaines de miroirs de très haute précision et les modules optiques. Cela assurera une charge de travail importante pendant 2 ans à de nombreux employés de notre entreprise. »

La mission Altius fait partie du programme « Earth Watch » de l’ESA, géré par la direction des programmes d'observation de la Terre (EOP). Son objectif global est de garantir à l'Europe une capacité d'observation opérationnelle de la Terre indépendante et durable. 

Pour plus d’informations : 

https://www.esa.int/Applications/ObservingtheEarth/Contractsecuresbuildofozone-monitoringAltiussatellite

Par ailleurs, la National Science Foundation (NSF), le National solar Observatory (NSO) et Aura1 viennent de publier les premières images de DKIST ! 

Situé à Hawaï, le télescope solaire Daniel K. Inouye a révélé des détails sans précédents de la surface du Soleil. Sa mise en service ouvre une nouvelle ère pour la science solaire et devrait permettre un bond en avant dans la compréhension du Soleil et de ses impacts sur notre planète. 

Avec un miroir primaire de 4.2 m de diamètre, DKIST – anciennement nommé Advanced Technology Solar Telescope (ATST) – est gigantesque comparé aux autres télescopes solaires. Il comporte des technologies très complexes qui lui permettent de prendre des images ultra détaillées de la surface du Soleil, en constante évolution, et ceci avec une résolution deux fois plus élevée que les autres observatoires solaires. C’est un télescope hors-axe, équipé d’un miroir primaire actif, avec contrôle thermique et optique adaptative. 

Un des éléments clés de ce télescope, la cellule du miroir primaire, a été conçu et fabriqué en Belgique par la société liégeoise Amos. Il s’agit d’un système électromécanique de haute précision de 9 tonnes qui garantit que le miroir de 4,2m garde la même position et la même forme, quelles que soient les circonstances, malgré les changements continus d’orientation et de température. 

Les performances de ce système sont époustouflantes : 

  • Le miroir de trois tonnes est positionné avec une précision au micromètre près : soit 40x mieux que l’épaisseur d’un cheveu humain, et ce dans toutes les positions du télescope, en mouvement permanent. 
  • 142 actuateurs vont constamment corriger la forme du miroir primaire avec une précision de 45 nm RMS. À titre de comparaison, si le miroir faisait la taille de l’océan atlantique, la qualité de sa surface équivaudrait à supprimer toutes les vagues de plus de quelques centimètres. 
  • L’uniformité du miroir primaire sera contrôlée à mieux de 0.5 °Celsius, du début de matinée jusqu’en fin de soirée, y compris à midi, lorsque le miroir est pleinement exposé à la chaleur du soleil. 

La résolution sans précédente de ces images démontre la puissance et la précision de ce nouveau télescope. Philippe Gilson, CEO d’Amos, a déclaré : « Avec ce projet, Amos démontre son expertise dans le domaine des grands télescopes solaires, en plus de ses nombreuses références dans le domaine des télescopes astronomiques. Chaque projet dans ce domaine est un nouveau défi technique que les équipes d’Amos relèvent avec succès grâce à leur passion et leur expertise. »

Secteurs
space

Actualités du secteur

Spacebel observe la Terre au profit de l’humanité

Même si ce sujet s’écarte de la thématique du coronavirus, il permet de rappeler que le souci humaniste transcende parfois l’action quotidienne de(...)
space

Any-Shape se lance dans la production 3D de masques

Any-Shape présente ces jours-ci une première version d’un masque de protection imprimé en 3D pour le personnel de santé, qui est à l’avant-garde de la(...)
aero
space
aero
ingen

RGPD, cybersécurité et aides wallonnes à la digitalisation.

Le 2 avril prochain, à Nivelles, l’Infopôle organise, en collaboration avec Cap Innove, InBW et les Chèques-entreprises, un atelier de sensibilisation(...)
aero
space
drone
aero
ingen